Aux antiquités Grim Mac Graham Index du Forum
Aux antiquités Grim Mac Graham Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 Aux antiquités de Grim Mac Graham 
Boutique d'antiquités, bienvenue Invité
mémoires d'une épée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aux antiquités Grim Mac Graham Index du Forum -> Accueil -> A l'auberge "Chez Lilia"
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Dim 6 Juin - 01:35 (2010)    Sujet du message: mémoires d'une épée Répondre en citant

Ma première respiration , une lumière aveuglante , une douleur indescriptible ...


Quelques secondes s'égrainent alors que j'entends des pas se diriger vers moi , ma vision s'éclaircit et je vois un vieillard quasi-squelettique me saisir le visage de ses serres . Sa force est titanesque , je suis entre ses mains comme une poupée de chiffon . Je sens  que son regard est pénétrant , il me connait et lis en moi comme dans un livre ouvert . Il me regarde comme on regarde un animal que l'on vient d'acheter , il vérifie que mon corps est bien arrivé à maturation et que toutes mes fonctions motrices sont bien opérationelles .

Je sors de mon caisson et rejoins mes frères qui sont déjà alignés et au garde à vous ... Nous avons tous les même traits , une peau grise comme la pierre et des yeux d'un blanc laiteux sans aucune pupille , il est absolument impossible de nous différencier les uns des autres hormis par les numéros tatoués sur nos épaules ... Je baisse les yeux et regarde sur la mienne , je porte le numéro 13 . Les temps qui suivirent ont été dédiés à l'entrainement et au conditionnement , de longues séances d'images subliminales dans nos caissons nous imprégnait des lois et de l'obeissance que l'on attendait de nous . Sur la plan martial nous reçûmes une formation guerrière très complète ainsi que les bases de la préparation mentale à l'entrée en l'état de rage berserker .

Notre rôle était très clair , faire régner l'ordre et la loi au sein de la ville de Spirit , la capitale mondiale . Nous étions habilités à dispenser la justice , et ceci de la manière la plus expéditive qui soit , nous étions à la fois juges , jury et bourreaux .



 Je faisais ce que l'on attendait de moi , mes frères et moi partageons une conscience quasi-collective ce qui rendait nos opérations de maintien de l'ordre d'une mortelle efficacité ... Pourtant je me sentais incomplet , bridé , des images assaillaient ma mémoire : un homme au charisme époustouflant avec en guise d'yeux deux billes d'un feux incandescent ...
_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Dernière édition par Amaterasu le Dim 6 Juin - 14:28 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 6 Juin - 01:35 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Dim 6 Juin - 13:33 (2010)    Sujet du message: exil Répondre en citant

Une nuit , je suis tiré de mon sommeil sans rêves , le vieillard qui m'a " mis au monde "  que je connais désormais sous le nom de Thyr m'arrache de mon caisson sans ménagements , il l'air paniqué et me dit :


" Des anomalies ont été détectées dans ta génération , vous allez tous être classifiés comme inadaptés ... tu sais trés bien ce que cela signifie , viens suis moi "


Je suivis Thyr dans les dédales de Spirit , passant par des zones qui m'étaient formellements interdites . Au bout de plusieurs minutes nous arrivons face à l'entité que l'on m'avait toujours dit de considérer comme un dieu un vénérer , la Guardienne des seuils de Spirit , cette femme à la longue chevelure métallique laisse des empreintes dans le sol tant son poids à l'air démesurément plus élevé que son apparence pourrait le laisser penser . J'apprendrai par la suite qu'elle n'est autre que le Dragon de Mercure , une entité au statut semi-divin qui gère les entrées et les sorties de Spirit . Elle n'avait guère l'air surprise de notre arrivée , un seuil aux couleurs chatoyantes s'ouvrit  et Thyr me dit alors :


" Ne reviens jamais en ces lieux numéro 13 , survis et deviens fort "    Puis il me jeta à travers le seuil sans autre forme de procès . Je réapparaissais au pied de Spirit , je contemplais mon foyer dont je venais d'être éxilé et me retournais pour voir quels horizons s'offraient à moi ... un désert à perte de vue , une chaleur écrasante qui rendait le port de mon armure à pointe absolument intolérable . C'est alors que commença ma  longue traversée du désert .



Je ne vous cacherai pas qu'a ce moment j'étais complètement perdu , pourquoi  Thyr m'avait-il sauvé moi et pas les 190 autres numéros de ma génération ? par instinct "paternel" ? J'en doute fort ... La réponse à ces questions , je ne la découvrit que bien des années plus tard et qu'enfin je compris la portée des paroles de Thyr , en effet ,  numéro 13 n'est jamais retourné en ces lieux , lorsque j'y revint quinze ans plus tard c'est un autre numéro que je portais et je n''étais plus la même créature ... Mais ceci est une autre histoire .

_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Dim 6 Juin - 15:25 (2010)    Sujet du message: découverte du monde ... Répondre en citant


Après la traversée du désert qui a bien faillie me couter la vie , je parvenais a une petite ville cotière où je devais faire face pour la première fois au "reste du monde" , en effet j'avais toujours à l'esprit que les lois de Spirit s'étendait sur le monde , et au vu du conditionnement dont j'avais fait l'objet il m'était alors impossible de passer outre mon irrépressible besoin de faire appliquer la Loi .

  Je me souviens de cette auberge , la première en fait où je mis les pieds , quelle n'a pas été la colère qui fut mienne lorsque je me rendis compte qu'ils avaient le culot d'écrire sur les étiquettes des bouteilles .( Un des fondements premier de Spirit était l'interdiction absolue de la lecture et de l'écriture , un crime puni de mort en place publique ... Avec le recul je sais désormais que ces lois avaient pour seul et unique but de maintenir la population dans l'ignorance en rendant tabou toute forme de transmission du savoir ) . Mes instincts n'ont pas été longs à se réveiller , une colère folle me pris , ma vision se brouilla pour finalement virer au rouge de la colère ... et du sang répandu au nom de lois qui à l'époque étaient miennes ... un véritable carnage .

Bien des années se sont écoulées depuis et bien des hommes sont mort par le fil de mon épée , mais je dois dire que ces personnes sont probablement les seules que je regrette d'avoir occis .


J'ai eu énormément de chance dans mes voyages , j'ai rencontré des aventuriers qui avec le temps sont devenus des amis . ils m'ont appris a voir la richesse de la diversité et m'ont aidé a dépasser ma psycho-rigidité . C'est dans les archipels Sergalane qui je fis connaissance avec Lilianna , une femme faible et frêle à l'époque mais qui était animée d'une grande force morale et qui visiblement marchait dans la lumière des dieux , j'appris à son contact des valeurs telle que la compassion ou la pitié ... cependant il était plus rare que j'accorde ce genre de sentiment à mes ennemis qu'elle ne le faisait  .
De Liberté j'appris énormément , il était un frère d'armes loyal et enjoué . A son contact je compris que l'oppression méritait que l'on se batte contre elle , c'était un ancien esclave minotaure  qui une fois affranchi s'est fait un nom et un titre grâce à ses faits d'armes , il a mis en place une politique trés égalitaire mettant à mal les préjugés . Ceci fut pour moi une véritable révélation , je me rendis compte que tout ce pour quoi m'avait formé Spirit était désormais aux antipodes de mes convictions , pour cela il faudra que je pense à le remercier ... Je fis également la connaissance de Cryptichaos de Carn , un humain maitrisant les arcanes nécromantiques . Il fut un allié de valeur dans nos voyages mais je crains qu'au fil des années il n'ai finit par perdre la raison , à ce sujet il me faudra malheureusement lui rendre une dernière visite sous peu ...


Au fil de nos voyages , nous finîmes par découvrir le Rivage des Coquillages , un endroit enchanteur et paradisiaque que nous avons su préserver de certains dangereux envahisseurs . Pour ma part j'étais devenu leur Makaga ( chef de guerre dans leur langue ) , devenu un héros local , je décidais de m'installer dans ce coin de paradis , ses habitants méritaient que je risque ma vie pour les protéger autant de fois qu'il le faudrait .

_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Mer 9 Juin - 23:33 (2010)    Sujet du message: quelques années passent ... Répondre en citant

Liberté devint gouverneur du Rivage des coquillages et mis en place une politique juste , Lilianna apprit son affiliation à L'empire de Danaé qui était alors dirigé par le Roi Arthur une des plus saint homme ayant foulé le sol de cette terre ( certains murmurent qu'il était même l'avatar de l'entité appelée " Dieu" )  . Lors de nos voyages sur les mers je fis également la connaissance de Fenryll , un prêtre de Topaze , dieu des mers et des océans . Cet homme dédiait l'usage de ses pouvoirs pour le bien commun et il devint au fil des années un des plus grand capitaine de vaisseau ayant silloné les mers .


 Pour ma part je ne rejoins aucune institution politique , je me posais en tant que défenseur du rivage des coquillages et mercenaire à mes heures perdues , je ne prenais les armes que pour des causes qui me semblaient juste , non plus par gout de la violence ni même par appât du gain mais dans le but d'affiner mes techniques de combat . J'avais l'intime conviction que dans le futur je ne devrais compter que sur ma seule force et sur celle de ceux qui auraient le courage de m'accompagner ... c'est pourquoi je devais commencer à me préparer sans plus attendre .

durant ces quelques années je participai à de nombreux conflits mineurs à travers le monde et le premier grand tournant de ma carrière fut la recherche du Cryptichronos , le tome de nécromancie ultime selon les dires de notre compagnon nécromant . Cet ouvrage était dissimulé dans les tréfonds d'un donjon , le premier véritable donjon de notre carrière ... Il nous fut très hardu d'en venir à bout et non content de mettre la main sur ce puissant grimoire , c'est également en ces lieux que je rencontrais ma déstiné .
  Le Cryptichronos était sous bonne garde , trés bonne garde ... en effet apparut devant nous le plus imposant dragon rouge qu'il m'ai été donné de rencontrer . S'il est bien un sentiment qui m'est inconnu au combat c'est bien la peur , je dégainai donc mon épée à deux mains décidé à l'expédier " Ad patres " et le chargeai en hurlant  ... pourtant sa présence m'étais famillière j'aurais du me douter de quelques chose , mais que voulez vous , l'impétuosité de la jeunesse à parlée et je le frappai de toutes mes forces . Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'une effroyable douleur me transperça la cage thoracique au moment même ou mon épée transperçait ses écailles . Je sentais mon coeur battre à tout rompre , et bizarement j'entendais également son coeur battre , ils battaient sur le même rythme , avec la même intensité comme s'ils étaient liés ... Mon regard croise celui du dragon , ces deux billes incandescentes , celles de mes rêves , elles sont là , elles me fixent , le dragon me sourit d'un air à la fois amusé et carnassier . C'est à ce moment précis que le combat tourna court , Evil me transperça avec ses griffes , il déchira l'armure de Lankou comme si elle n'était constituée que de feuilles de parchemins pour se saisir de mon coeur dans ma poitrine ... En l'espace d'une seconde une partie des scéllés mentaux dont Thyr m'avait affublé furent balayés par le lien qui éxistait entre Evil et moi ...

Je recouvrais une partie de ma mémoire et de ma personalité tout en sombrant dans la torpeur du trépas ...

_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Jeu 10 Juin - 21:56 (2010)    Sujet du message: Première naissance N°9 ... Spirit Répondre en citant

Spirit est une vaste mégapole dédiée à l'hégémonie draconique . Des représentants de toutes les sous-races draconiques en sont les résidents , tous les postes important de la cité sont tenus par des dragons d'une puissance hors du commun , ils ont tous soit un statut unique soit un statut semi-divin . Si ma mémoire ne me joue pas de tours étaient à ces postes clés Evil le premier des dragons rouges , le Dragon de Thyr ainsi que Le dragon de Mercure ( qui avaient tous trois des temples à leur effigie )  . Faisaient également parti hautes sphères le dragon fantôme ainsi que le dragon cobra . Tout ce beau monde était chapeauté par Kitiara qui régnait en maitre sur Spirit , elle n'était pas forcemment le dragon le plus puissant résidant à Spirit mais elle avait la prodigieuse capacité d'interdire à tout dragon de lui nuire directement , et cette capacité lui avait permis d'asseoir son autorité sur la cité ( A postériori je me demande si ce pouvoir ne lui a pas été octroyé par Tiamat qui je sais portait un regard "bienveillant" sur Kitiara )

L'ordre social au sein de Spirit était d'une grande simplicité , il était déterminé par le pourcentage de gène draconiques de chacun des résidents , les rares habitants totalement étrangers à l'héritage draconique étaient pour le plus souvent relégués au rang d'esclaves , ou considéré avec mépris s'ils avaient de la chance . L'une des grande force de Spirit était la maitrise quasi-parfaite de la génétique , ils menèrent de nombreuses recherches pour créer ou améliorer certaines races ...

 Je suis le fruit d'une de ces expériences , un des 10 premiers prototypes déstinés à devenir le poing de Spirit . Chacun des 10 premiers était le fruit d'un croisement très diffèrent et avait un professeur personnel attitré . Malgré ma haute stature comparée à celle d'un humain j'étais presque le plus chétif d'entre eux . Nous avions tous une base draconique commune mais les points communs s'arrètaient là , les croisements que j'ai pu identifiés étaient : Tarasque , Geant , Diable , Demon , Thor-keen ,l'un était croisé avec une race aux fortes aptitudes psioniques , je ne saurais être plus précis mais il était vraiment frêle comparés aux autres ( il portait le N°5 et a été pour moi a cette époque ce qui se rapprochait le plus d'un ami , j'ai eu l'occasion de le recroiser une décennie plus tard ). Je n'ai jamais croisé certains autres prototypes , peut-être que les résultats étaient indignes que l'on poursuive les expériences ... Par contre j'appris par la suite qu'une copie de chacun des 10 premiers avaient été faites dans le but de nous brider et de nous priver d'un statut qui nous aurait rendu moins aisément contrôlables ...


Pour ma part , j'étais l'élève d'Evil , à ma connaissance j'étais le seul des 10 à bénéficier de la formation d'un des membres du conseil . Je ne connaissais pas la nature de l'entrainement des autres mais j'étais certain que le mien était radicalement différend du leur , en effet Evil m'appris à réfléchir par moi même , à développer mon esprit critique . Malgré le fait qu'il était trés dur avec moi , je le sentais assez fier lorsqu'il me disait que contrairement aux autres je ne serais pas un pantin entre les griffes de Kitiara , il masquait à peine son ressentiment à l'égard de la dirigeante de Spirit , du moins seulement lorsque nous étions en privé . Evil m'apprit les bases de la forge et m'enseigna comment imprégner une arme grace à sa propre volonté ... c'était une leçon trés abstraite mais qui prendrait tout son sens bien plus tard .

Evil complotait pour renverser Kitiara et j'étais l'arme qu'il comptait utiliser , il me formait non pas pour devenir un Tueur de Dragon , mais pour devenir un Tueur de Dracoliche ... Plusieurs mois passèrent , il m'arrivait d'être témoins de discussions entre Evil et Thyr , je compris assez rapidement que Thyr était le maitre d'oeuvre des manipulations génétiques ainsi que de celles d'implantations d'âmes .

Le jour de l'éxil d'Evil , les deux Dragons eurent des mots , Thyr reprochait à Evil d'avoir été trop loin une fois de plus en défiant l'autorité de Kitiara lors du conseil et qu'il mettait LEUR plan en péril , Evil se résigna à l'éxil et s'en remit au bon soin de Thyr pour me faire disparaitre . Au lieu de me mettre à l'abri ,  Thyr me cacha de manière beaucoup plus subtile . Il utilisa ses immenses pouvoirs psioniques pour scéller ma mémoire et mon intellect , s'en est suivi un lavage de cerveau dans les règles de l'art et je devins N°13 , un fidèle chien de garde , parfaitement identique à mes 190 frères . Ainsi la menace que je représentais pour Kitiara se fondait dans la masse , pour un temps du moins car il advint après que des anomalies furent identifées dans la générations dans laquelle Thyr m'avait glissé  . C'est à cette période qu'il m'a extrait de Spirit avec la complicité de la guardienne des seuils .



 Mon coeur repart , animé d'une vigueur nouvelle , j'ouvre les yeux et je vois la salle , Evil se tient devant moi , la griffe posée sur le piedestal sur lequel est installé le Cryptichronos . Mes compagnons sont dans un coin de la salle visiblement toujours entiers mais pas des plus confiant ... et visiblement surpris de me voir me relever tout seul ... Evil à l'air de se moquer de moi : " alors N°9 , tu te réveilles enfin ? "
_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Mer 23 Juin - 11:07 (2010)    Sujet du message: mémoires d'une épée Répondre en citant

 N°9 ... Je reste hébété quelques secondes pendant que ces mots résonnent dans mon esprit , c'est pendant cette renaissance que je pris conscience de ce qui m'attendais . Mon devoir était de défaire Kitiara et par ce biais de rendre à la race Draconique son libre arbitre , et je devais tout mettre en oeuvre pour parvenir à ce but .
 Je me souvins également du lien qui existait entre Evil et moi , ses gènes avaient été utilisés pour mettre au point le neuvième prototype de clones ... Il était pour moi ce qui se rapprochai le plus d'un père .


Evil nous toisa mes compagnons et moi : " Concernant le Cryptichronos , je suis prêt à vous laisser le prendre  si toi N°9  prend la responsabilité de l'usage qui en sera fait et que tu t'engages à le remettre en lieux sur en cas d'abus "

 Je me retournais vers notre ami nécromant , prêt à lui faire confiance je lui signifiais néanmoins que je serais intraitable si il venait a trop se laisser griser par les secrets que renfermait l'ouvrage . Avant que nous ne partions , Evil me pris à part , m'expliquant où se trouvait l'une de ses antres secondaires afin que je puisse le trouver au besoin , en effet nous serions amenés a nous revoir dans le futur , mais comme il me l'a dit ce jour là : " Tu dois encore voyager et guerroyer car au jour d'aujourd'hui tu est faible ... bien trop faible pour ce qui t'attends ... "

Lors de notre départ mes compagnons me questionnèrent trés peu sur le fait que le dragon et moi avions l'air de bien nous connaitre et je dois dire que je ne me suis pas étendu sur le sujet ... Je redécouvrais le monde et je l'appréhendais avec une vision moins limité que N°13 aurait pu le faire ... Je voyais déjà la guerre mondiale qui nous menaçait si Kitiara n'était pas mise hors d'état de nuire , je n'étais pas dupe , toutes les expériences génétiques faites à Spirit avaient pour seul et unique but de constituer une armée d'une puissance écrasante . Il fallait que le coup d'état fonctionne si je voulais protéger tout ce qui m'étais cher .

_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Mer 23 Juin - 11:38 (2010)    Sujet du message: Danaé ... Kiegrish et les juges Répondre en citant

Je continuais donc à guerroyer sur tous les continents pour progresser ...

 Durant une bataille qui impliquait les forces de Danaé , je croisais un groupe d'individus , visiblement des combattants d'élite qui était sur place pour neutraliser une menace sous-terraine qui aurait pu sérieusement compliquer le déroulement de la bataille
. J'apprendrai par la suite qu'il s'agissait des Juges , un groupement de combattants sous le commandement direct du général des armées de Danaé , ils ne faisaient pas partie des ordres de chevalerie ni même de l'armée régulière et seules les taches d'une extrème dangerosité leur étaient confiées .


Durant cette bataille je me fis remarquer en battant en duel mon premier grand Dragon-rouge ( en effet Lilianna m'avait protéger contre son souffle ce qui augmenta considérablement mon espérance de vie ) . Tout est qu'en neutralisant le dragon rouge j'ai probablement évité de trés lourdes pertes à l'armée de Danaé .  A l'issue de la bataille deux hommes vinrent à me rencontre , les deux portaient un plate complète , l'un était a pied et portait deux hallebardes ( je décelai dans son regard le démon de la colère tout comme moi dans mes jeunes années ) , il se nommai Ares . le second sur son imposant cheval , portait une impréssionante plate complète de couleur rouge et une simple épée longue à son coté , il se présenta à moi comme étant Kiegrish , général des armées de Danaé .

Kiegrish me fit une proposition : intégrer les juges , en effet il m'expliqua qu'il ne recrutait au sein de cette unité que des gens compétents et spécialisés dans un domaine particulier , par ailleurs lors des récents conflits il m'avoua avoir perdu plusieurs hommes de valeurs et qu'un spécialiste tueur de dragons serait plus que le bienvenu dans leur rangs . Beaucoup des valeurs que Danaé véhicule étaient également miennes , le sens du devoir , l'honneur et la loyauté . J'acceptai donc sa proposition y voyant un moyen de mettre mon épée au service d'une cause juste et qui me tenait à coeur . Puis dans un second temps j'acceptais en ayant la certitude que cela m'amènerai à combattre des adversaires plus ... intéressants , et donc que cela me permettrai de progresser dans mon art plus rapidement .

_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Lun 28 Juin - 15:38 (2010)    Sujet du message: les dieux , point de vue d'un God-Slayer Répondre en citant

Mon point de vue sur les dieux ...



 Dans ma jeunesse j'ai été extrèmement versatile a propos des divinités , peut-être manquais-je de recul à cette époque mais tout est que je ressentais le besoin de vouer ma foi envers une entité qui correspondait à mes valeurs . Lors de mon entrée au service des Juges et donc de Danaé ( c'est du moins ce que je croyais à l'époque ) , je fus amené à cotoyer le clergé de la Divinité de la Guerre et de la Sagesse qui portait tout simplement le nom de "Dieu" , j'y ai rencontré des gens avec qui j'ai noué des liens trés fort , l'archiprêtre de la cité d'Artedain ainsi que son fils qui dirigeait la faction des tueurs de diables et démons . J'embrassais donc une carrière de paladin au service de Dieu mais même si la loyauté et l'honneur des chevaliers étaient miens , je dois avouer que j'ai toujours manqué de sagesse  . J'y mis un terme rapidement lorsqu'on me reprocha ma manière trop "expéditive" de rendre la justice au nom de Dieu  , en effet certains crimes graves ne valent pas que l'on accorde quartier à leur auteur , même lorsque celui-ci s'est rendu ... Et je n'ai jamais été réputé pour ma clémence ...

 Je me reposai donc en indépendant , je me consacrai aux taches que Kiegrish m'attribuait et je faisais la connaissance de mes confrères Juges et plus particulièrement Varuna qui devint un de mes meilleur amis au fil des années , il était plus connu sous le titre de " Seigneur Marchand " . J'ai toujours été impressionné par la capacité de Kiegrish a s'entourer de guerriers a la fois compétents et d'une loyauté sans failles  les uns envers les autres , formant ainsi une véritable confrérie ... C'est à cette période que je devins l'élève de Kiegrish et que je devins un membre a part entière de notre "secte" guerrière ( j'apprendrai par la suite que notre groupement représentait bien plus qu'une simple secte ) .

 Au fil de mes aventures et a force de cotoyer Liberté ainsi qu'Elora de Kassian , je finis par être séduit par le clergé de Kaplan qui renaissait de ses cendres et dont les domaines étaient Guerre et Force  . A-y bien réfléchir il me paraissait évident que cela me correspondait plus que Guerre et Sagesse , de plus le culte de Kaplan avait désormais pignon sur rue au rivage des coquillages , mon foyer de coeur ... J'ai eu l'honneur de porter l'épée de Kaplan , j'ai participé a de nombreux conflits où ses forces étaient impliquées mais est-ce que cela suffisait à faire de moi un véritable fidèle ? Je n'en suis pas certain ... si j'ai pris les armes ça a toujours été parce que je le désirais et non pas par obligation . C'est a cette époque que j'ai commencé à comprendre qu'il n'était pas nécessaire de donner sa foi à quelques dogme que ce soit sous prétexte que ses principes moraux vous étaient sympathiques ...

 Durant ma carrière j'ai eu beaucoup (trop) affaire aux dieux , que ce soit par le biais de quêtes lorsque je partis a la recherche de Sombreforge ou bien dans le bouleversement panthéonique qui déboucha sur la prise de pouvoir de Lankou à la tête du panthéon et l'avènement du Dieu de la Confrérie , bouleversement dans lequel j'ai plus que ma part de responsabilités ... Cette période de ma carrière me donna un point de vue plus critique sur les dieux , en effet je constatais qu'ils n'étaient ni omnipotents et encore moins invulnérables et chose impensable : qu'un mortel pouvait les tuer ...

Tout ceci m'a appris une chose que je tiens pour MA vérité : Les dieux ont besoin des mortels pour (sur)vivre , ils ont besoin de leur foi et de leur agissements , il n'en va pas de même pour les mortels qui eux auraient une vie beaucoup plus tranquilles sans les caprices dont les Dieux sont capables . La meilleure solution est peut-être de vivre en accord avec son coeur et ses principes , et si ça ne plait pas aux dieux et bien qu'ils sombrent dans l'oubli ...
_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Ven 2 Juil - 12:36 (2010)    Sujet du message: danaé Répondre en citant

J'étais trés loin de mon fondre dans le paysage de Danaé , en effet , la population majoritairement composée d'humain devait probablement me percevoir comme un monstre ou une créature se prenant pour un chevalier ... Je n'en avais cure , je restais installé au rivage des coquillages et ne me déplaçait au nom des Juges uniquement lorsque j'étais en service commandé .
 Je ne fus accepté en temps que membre à part entière qu'après la première mission à laquelle je participai conjointement avec d'autres ordres . Cela se passait sur l'île d'Albion , il restait dans les sous terrain d'un donjon un important groupement de baatezus . Dans la mesure où Lilianna était installée sur cette île avec son temple et que de toutes manières ces terres était sous le régime de Danaé , il était inéluctable que cet endroit soit " nettoyé
" comme il se devait . Au vu du nombres d'adversaires et de leur puissance , nous avons mis les moyens pour que cette opération soit un succés ... Etaient présents plusieurs des chevaliers du Roi dont Njord ainsi que Gaetan de Palarius que je connaissais déjà un peu , l'intégralité de la faction de tueurs de Diables et Démons menés par le fils de l'arc-prêtre d'Artedain et enfin la quasi totalité des Juges . Au total nous étions à peu prés une vingtaine de personnes , tous des guerriers chevronnés et à y bien réfléchir je me dis que j'étais probablement le moins expérimenté de ce commando .

 J'étais certain que cette première mission à haut risque serait l'occasion révée pour mes confrères Juges de jauger la nouvelle recrue , il en allait de même pour les chevaliers de Danaé , nombreux d'entre eux étaient curieux de savoir pourquoi quelqu'un d'aussi atypique que moi avait été recruté par Kiegrish ...

 Lorsque nous penetrâmes dans le complexe sous-terrain nous fumes assaillis par une véritable petite armée diabolique , des dizaines de cornugons et d'ozyluth engagèrent le combat , ils étaient menés au combat par cinq impréssionantes créatures nimbées de flammes ... des diantrofosse ...

Un combat sans merci s'engagea  , tout ne devint alors que chaos , explosions et sang versés ... Nous avons eu à déploré plusieurs morts qui furent rapidement remis sur pied par les grand-prêtres de Dieu qui nous accompagnaient , quand à moi je finissais le combat vivant , ayant à mon tableau de chasse personnel deux des cinqs Diantrofosses présents ainsi que bon nombre de leur larbins . J'ai par ailleurs sauvée la vie in-extremis à Gaetan de Palarius ( le beau-frère de lilianna et Chevalier du roi Arthur ) . En d'autres termes , j'avais fait mes preuves sous le regard des guerriers les plus compétents de Danaé . En ce jour , nombreux me considéraient désormais comme un frère d'arme ...

_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 15:37 (2011)    Sujet du message: mémoires d'une épée Répondre en citant

 C'est à cette époque que je participais pour la première fois à un grand tournoi , de ceux qui sont gratifiés par une faveur divine . Il était organisé à Spirit , la cité-état dont je suis originaire ...
  A cette époque , ma tête avait été mise à prix par Kitiara un MILLION de pièces d'or , même si la ville devenait temporairement un havre de neutralité pour le tournoi car le regard des dieux y étaient rivés , je me devais néanmoins d'être bien entouré en toutes circonstances ...

  Le tournoi donc , une première expérience pour ma part , cela m'a permis de me confronter et de voir s'affronter les meilleurs combattant du monde . Cela m'a enseigné une choses :  que malgré ma force actuelle  j'avais encore beaucoup à apprendre afin de pouvoir défier les meilleurs . Le tournoi se déroulant à Spirit , cela me permis d'observer les évolutions : les nouvelles générations de gardes draconiques assurant la sécurité , les membres du conseils au complet qui étaient dans les gradins , la place qu'occupaient actuellement les autres prototypes au sein de la hiérarchie . Bref  j'observais ceux qu'un jour je devrai combattre avec un enjeu simple et bien réel : la vie ou la mort ...


La conclusion du tournoi fut une véritable catastrophe , Sauron en sorti vainqueur et usa de son privilège de gagnant pour défier en duel le Roi Arthur de Danaé . Le bougre ayant utilisé sa faveur divine pour se protéger contre les vorpales et autres lames d'acuités il avait alors toutes ses chances de vaincre Arthur , chose qui arriva malheureusement ...


De ce funeste évènement  découla deux choses :

* La première fut la succession de Lilianna et de ses frères et soeurs  au pouvoir du royaume de Danaé .

* La seconde me concernait plus directement , en effet j'ai toujours pensé que l'ordre des juges dirigé par Kiegrish mon maitre d'arme avait fait allégeance au royaume de Danaé , il n'en était rien : Kiegrish avait voué son bras au service d'Arthur et non à son royaume et encore moins a une idéologie cléricale ( si vertueuse soit-elle ) . Nous avons donc quitté le service de Danaé pour suivre nos propres intérêts  sans pour autant les abandonner ni couper les liens qui nous unissaient , j'y ai conservé beaucoup d'amis proches .


Petite anecdote du tournoi , mon ami Fenryl ne se débinant pas lorsqu'il rencontre Sauron dès le premier tour si ma mémoire ne me fait pas défaut .
_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Asaï Den Kütao
Demi dieu
Demi dieu

Hors ligne

Inscrit le: 19 Déc 2007
Messages: 83

MessagePosté le: Sam 5 Nov - 16:27 (2011)    Sujet du message: mémoires d'une épée Répondre en citant

Amaterasu a écrit:



Petite anecdote du tournoi , mon ami Fenryl ne se débinant pas lorsqu'il rencontre Sauron dès le premier tour si ma mémoire ne me fait pas défaut .


 
Le tirage au sort du tournoi commençait, petit à petit la liste commençait à se remplir, Fenryl ne voyait toujours pas son adversaire apparaître, mais d'un coup son visage devint d'un teint pâle digne d'un mort vivant. A côté de son nom apparaissait celui de Sauron, lui qui n'était qu'un jeune prêtre de Topaze à ce moment la, savait pertinemment qu'il n'avait aucune chance face à cette personne. Le combat était joué d'avance, mais il se présenta tout de même pour le combat. Bien que le prêtre fit preuve de rapidité dès le début du combat, l'avantage tourna inévitablement à Sauron qui enchaîna ces attaques et fini en posant sa main sur le prêtre et en lui absorbant une partie de sa force vitale, ce qui le laissa en état de grande faiblesse, proche de la mort, mais toujours debout. Rassemblant ces dernières forces, Fenryl frappa de nouveau Sauron de son trident. Ce dernier n'étant au final que légèrement blessé, il commençait déjà à savourer sa victoire dans le sang de ce jeune effronté qui avait osé ce présenter devant lui, mais dès qu'il leva sa lame : 


" J'abandonne !!!"


Le prêtre venait de lever sa main vers les arbitres en signe d'abandon, obligeant ainsi Sauron à baisser sa lame sans pouvoir achever son adversaire et lui laissant sur le visage un gout amer comme si sa vrai victoire venait de lui être voler. De tout le tournoi, Fenryl fut le seul adversaire de Sauron à quitter la zone de combat en vie et il considéra toujours cela comme un exploit.
_________________
tues un homme et tu seras un assassin
tues en des milions et tu seras un conquérant
tues les tous et tu seras un dieu


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Sam 12 Nov - 09:24 (2011)    Sujet du message: mémoires d'une épée Répondre en citant

Ce grand tournoi fut donc un tournant majeur dans ma carrière , j'allai commencer à comprendre ce qu'était notre confrérie guerrière . En effet suite à ce coup d'éclat de Sauron , le premier conflit de grande envergure auquel j'allai participer pointait le bout de son nez : le conseil des Zulkirs de nécromancie explosa littéralement en deux camps et leur neutralité tomba aux oubliettes : Les "pro-Saurons" se fédérèrent sous l'égide de ce dernier et les alliances avec diverses forces du mal ne tardèrent pas à être établies ...

 De mon coté je suivais mon maitre d'armes lors de ses pérégrinations dans l'ancien monde , quelle ne fut pas ma surprise lorsque je me rendis compte que la majeure partie des seigneurs de l'ancien monde étaient soit des amis de Kiegrish , soit certains de ses élèves et tous n'attendaient que son signal pour prendre les armes . En l'espace de quelques mois je me rendis ainsi compte que nous avions une armée qui était à la fois dissimulée et en dormance . Je commençais seulement à comprendre que les liens de notre confrérie dépassaient largment les clivages politiques et géographique et que la loyauté qui nous unissait n'avait rien a envier à celle des chevaliers de Danaé . Toutes ces forces éparpillées commençaient à s'organiser et j'étais à la fois dans la confidence et les réunions stratégiques .

 Une fois mis en commun nos moyens , nous détenions une armée d'une grande puissance dotée d'une grande diversité . Le noyau dur étant constitué de troupes naines appartenant à Cotwal : plusieurs dizaines de milliers de vétérans berserkers nains , bénéficiant d'un équipement et d'une logistique digne de l'idée que l'on peut se faire des nains , voire une légion de cinquante milles guerriers tous engoncés dans une plate complète est un spectacle impressionant croyez moi ... A cela nous ajoutions des troupes certes moins conventionelles comme les nains psioniques de Formont ou encore des escouades entières d'assassins elfes noirs . Nous avions également le soutien de Merlin , qui de par ses visions avait fait le choix de nous aider ( A dire vrai il nous avait même fournis de puissants artefacts afin de rester tous en contact en permanence ) .

La marque de fabrique de notre armée était donc la diversité . Lors d'une réunion stratégique à laquelle tous les seigneurs et notables de notre alliance étaient conviés , Kiegrish nous expliqua qu'il avait encore des alliances en dormance mais que pour les réveiller il devait partir en voyage pendant quelques semaines , il me proposa donc comme général de l'armée que nous venions de mettre sur pieds ... Moi qui ne cherchait nullement pouvoir ou responsabilités , j'étais servi . Avec le recul je sais désormais que ce choix relevait autant de mes connections de par le monde que de mes compétences militaires , c'est sous ces hospices que s'annonçait la première guerre d'ordre mondial a laquelle j'allai prendre une part active ...
_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Sam 19 Nov - 09:32 (2011)    Sujet du message: mémoires d'une épée Répondre en citant

 Le conflit en question allait impliquer principalement deux zones du globe , l'Ancien monde où de nombreuses forces de Sauron étaient stationnées depuis longtemps et Danaé qui représentait une cible de choix pour les forces du mal , surtout depuis sa fragilisation politique induite par le décès du roi . C'est tout naturellement que nous décidâmes de combattre en faisant front commun . Je faisais en sorte d'apporter du soutien lors des batailles qui impliquaient Danaé , en effet il nous était impossible d'envoyer des troupes car la distance à parcourir était trop grande , en revanche je prenais la tête de commandos chargés d'aller faire tomber la tête des généraux adverses et je coordonnais l'action de nos mages de batailles qui faisaient pleuvoir un déluge de sorts de zones sur les unités qui nous assaillaient  .


  La seule interdiction qui m'avait été faite par mon maitre était de ne pas défier Sauron en duel , en effet Kiegrish m'expliqua que Sauron n'avait pas le " droit " de me défier car les règles de notre caste guerrière l'interdisait , eh oui j'apprenais alors que Sauron et Kiegrish étaient tous deux maitres dans l'Art des Anciens et que leur liens ne s'arrètaient pas là ...


Les batailles majeures qui se déroulèrent dans l'Ancien Monde eurent lieu au rivages des coquillages , mon foyer de coeur  et à Cortain le port d'attache de mon pote Fenryll .
  
   Lors de la Bataille du rivage des coquillages nous avons fait face aux Strelics et à la "Mort qui Marche " l'entité semi divine qui était en fait leur conscience collective . Cette créature maitrisait jusque dans les moindres détails toutes les arcanes de la magie , elle ressemblait a un gigantesque monticule composé de nuées de serprents infernaux et autres abominations venimeuses . D'un point de vue tactique il nous fallait désorganiser les strelics qui nous surpassaient en nombres . Mes compagnons et moi même usèrent d'une téléportation de groupe ( merci à mon intendant logistique ) pour aller encercler la tête , nous finîmes par en venir à bout au terme d'un combat épique . Ceci fait , ses hordes infernales désorganisées furent balayées par l'armée régulière et par les autochtones du rivages des coquillages , connus pour leur talents de chasseur ainsi que pour leur connaissance du terrain .

  La bataille de Cortain fut tout aussi ardue , en effet Sarkifio un puissant diable au statu unique ( avec ses sbires bien sur ) ainsi que le Zulkir de nécromancie que je savais être un " Balor-nécromant-mort-vivant  " joignèrent leurs forces pour envahir la cité portuaire . A y bien réfléchir je dois tout de même tirer mon chapeau à Sauron d'avoir su persuadé ces deux là de se battre cote à cote , mais je m'écarte du sujet . Durant cette bataille j'ai pu régler un compte personnel , en effet j'avais comme un contentieux avec Sarkifio , il avait volé l'épée de Kaplan  hors à l'époque je faisais partie de ce clergé , je m'étais donc juré de la récupérer coute que coute . Je ne vous cacherai pas que la puissance légendaire de cette arme me faisait également envie ... Au terme d'un duel très âpre dans lequel j'ai du utiliser tous mes moyens et " atouts caché dans la manche " ( fiole de guérison totale ) je finis par l'expédier Ad-Patres , je récupérai alors la gigantesque épée à deux mains crantée que je glissai dans mon fourreau . Le duel avait lieu sur les hauteurs , je contemplai alors le déroulement de la bataille , la faction de tueur de diables et démons de Danaé était venu à la rescousse et on fait un travail remarquable , d'une mortelle efficacité je dirai même ... Les vétérans Berserker nains avec leurs armes bénies par nos prêtres ne cédaient pas à la panique , bien au contraire ils tenaient les rangs et chaque vague adverse venaient se briser sur un mur de fullplate et de Haches à deux mains ...

 Notre victoire était totale
_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Amaterasu
Bosseur
Bosseur

Hors ligne

Inscrit le: 10 Jan 2010
Messages: 41
Localisation: Tengoku

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 18:08 (2012)    Sujet du message: confession Répondre en citant

 J'ai toujours su atteindre mes objectifs cruciaux , cependant pour m'en donner les moyens j'ai du à plusieurs reprises faire des choses dont je ne suis pas très fier ...



    Notre confrérie avait plusieurs aspects , les Shadows en étaient un ... sous la coupelle de Varuna ( connu sous le nom de seigneur marchand ) : l'un de mes plus proches amis , ils étaient nos éclaireurs , nos espions , nos assassins . Je ne les ai que peu cotoyé directement , une fois l'une d'entre eux fut mise à ma disposition pour une mission où ce type de compétences étaient hautement requises . Une jeune femme qui se faisait appeler Alia du Couteau , elle m'avait fait forte impréssion : malgré sa frêle stature elle ne se débinait pas lorsqu'il s'agissait de dégainer les armes et elle faisait montre d'un sang froid a toute épreuve lorsqu'elle déplombait des pièges assez dangereux pour vaporiser un dragon . Elle était animée d'un fanatisme quasi surnaturel envers Varuna et Kiegrish , le genre de personne prête à s'ouvrir le ventre avec le sourire ... par sens de la loyauté ...

  Mais je m'égare , j'avais donc demandé à Varuna de lancer une recherche sur une cible qui m'interessait , en l'occurence il s'agissait de mon clone : le " numéro 9 bis " . Cela n'avait rien à voir avec le conflit qui se déroulait . Je savais néanmoins que sa simple existence me bridait et que si je voulais être capable de défaire Kitiara je devais en avoir les épaules et le "statut" ...
 Cela pris plusieurs semaines mais les shadows finirent par retrouver sa trace . Ils me briefèrent sur la cible et m'apprirent qu'il avait l'air d'avoir de fort mauvaise fréquentations et qu'il avait plutôt l'air d'une crapule finie ( je poussais un ouf de soulagement , l'éliminer de sang froid s'il avait été réglo m'aurai peut-être posé un cas de conscience ) . Bref j'y vis une bonne opportunité de débarasser le monde d'une crevure de plus et par la même occasion j'y gagnerai un grand pouvoir personnel . C'est ce que nous avons fait , un raid éclair , par surprise , une véritable embuscade . Nous les avons exterminés lui et ses compères sans même leur adresser la parole ... Bien évidemment je fis en sorte que mon double ne soit ramenable d'entre les morts d'aucune manière que ce soit .

  J'ai une fois emmené la quasi totalité de mes compagnons dans un véritable traquenard , nous partions déssouder chez lui le big boss des halloades : un type de Géants extrèmement puissants et très ouverts à la magie . Leur chef avait selon les rumeurs crée des sorts de 10 eme cercle !!!!!!!!  Il était accompagné d'un de ses amis qui était lui aussi un géant , d'un autre type , de ceux qui lachent une disjonction de mordenkainen lorsqu'on les effleures ... Le plan était bien huilé , pour pouvoir arriver en masse chez lui ( manoir hautement enchanté et protégé ) nous allions profiter d'une séance d'enchère qui se déroulait chez lui . Si mes souvenirs sont bons , il y avait entre autre une des larmes de Lomoss qu'Aryanne recherchait si âprement qui était en vente . Le hic c'était les autres acheteurs , plusieurs "gros-bill" de service dont Raoul : un seigneur de guerre , un guerrier de renommé capable de me défaire en duel . Nous marchions donc sur des oeufs ...  Li-Ann , Lilianna , Aryanne , Fenrill ainsi que l'observatrice venue des pyramides , nous aurions tous pu y rester pour de bon au moindre dérapage . Nous avons pu " prendre à part " les deux géants pour finaliser la transaction de la larme de lomoss . Le combat s'est alors engagé , nous avons vaincu mais a quel prix : plusieurs morts , du matos cassé pour de bon ( j'avais prévu le coup , j'étais venu sans prendre la plupart de mes objets les plus précieux ) .
   Je vais vous expliquer pourquoi , la mort du chef des halloades me donnait la composante principale d'un puissant enchantement dont je comptais faire doter l'épée que j'avais en cours de fabrication auprès des nains de Formont ( les meilleurs forgerons mortels de notre monde ) . Pour la petite histoire c'est cet enchantement précis qui me permis quelques années plus tard de vaincre Kitiara pour de bon et c'est avec cet objectif en tête que j'ai emmené mes amis à ce qui aurai pu être notre abattoir ...

Lorsque j'y repense  je ne peux m'empecher de trouver cela égoiste de ma part , et souvent je me console en repensant au fabuleux trésors que ce sont partagés mes amis une fois nos ennemis vaincus ... je me souviens encore des yeux pétillants de notre magicienne lorsqu'elle parcourait les sorts de 10eme cercle ... d'Aryane absorbant sa larme de lomoss ou encore de Li-Ann faisant connaissance avec l'orbe draconique qui allait lui valoir bien dés péripéties ...

Mais cela est une autre histoire

 
  
_________________
" La roue karmique a ses aléas , hors ce qui est constant est ennuyeux . "

Puis elle se replonge dans la contemplation de Ningen-Dô ...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:17 (2018)    Sujet du message: mémoires d'une épée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Aux antiquités Grim Mac Graham Index du Forum -> Accueil -> A l'auberge "Chez Lilia" Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com